+(33) 01 39 12 47 84
certification OPQF

LE CPF pour financer un séjour linguistique

Le CPF (Compte Personnel de Formation) remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis janvier 2015. Un changement qui apporte de grandes nouveautés au sein de la Formation Professionnelle linguistique, car permettant désormais aux salariés de s’offrir une formation linguistique en immersion pendant ses congés ou durant son temps de travail.

Financer un séjour linguistique avec son cpf

Qu’est-ce qui change ?

La réforme de la formation professionnelle a pour but d’étendre la logique du DIF en permettant aux salariés et aux nouveaux employés de profiter d’un parcours de formation continue tout en s’épanouissant dans leur métier. A la différence du DIF, le CPF recentre son financement sur les formations qui sont vraiment qualifiantes et qui permettent au salarié d’évoluer dans le milieu professionnel. Aussi, pour être éligible au CPF, une formation doit essentiellement déboucher sur un diplôme ou une certification.

Quels diplômes et certificats sont concernés ?

Seules les formations linguistiques sanctionnées par une des certifications et diplômes suivants sont éligibles au CPF :

  • Le BULATS (Business Language Testing Service)

Un test qui permet d’évaluer le niveau d’une personne dans plusieurs langues (allemand, anglais, espagnol, etc.). Les compétences linguistiques de la personne seront particulièrement évaluées à travers ce test.

  • Le DCL (Diplôme de Compétence en Langue)

Un diplôme national professionnel qui définit 5 niveaux du cadre européen commun de référence dans plusieurs langues étrangères (italien, portugais, anglais, russe, allemand, arabe, espagnol, etc.)

  • Le TOEIC (Test of English for International Communication)
Un test d’anglais qui permet de mesurer le niveau des locuteurs non Anglophones à l’écrit et à l’oral. Ce test est reconnu par la plupart des recruteurs en France.

Tout salarié incluant un de ces tests ou examens de langue à l’issue de sa formation et en fonction de son projet professionnel, peut donc financer son immersion à l’étranger par le CPF.

D’autres examens sont également éligibles au CPF. Mais ils ne font pas partie des listes de la COPAREF (Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation Professionnelle) et ne permettent donc pas de bénéficier d’une prise en charge.
  • Le TOEFL (Test of English as a Foreign Language)
  • Le DELE (Ensemble de diplômes d’espagnol langue étrangère)
  • Le BEC (Business English Certificate)
  • Le IELTS (International English Language Testing System)
  • Le HSK (Test de chinois-mandarin)
  • Les examens de Cambridge (KET, FCE, CAE, CPE)
  • Le Bright Language (test en ligne de 12 langues)

La prise en charge du CPF

Le CPF permet à tout salarié actif de capitaliser jusqu’à 150 heures de formation (contre 120 h pour le DIF), sur son compte, à raison de 24 heures par an, durant les 5 premières années, puis 12 heures par an dans la limite du plafond. Les heures capitalisées et non consommées au titre du DIF sont automatiquement versées sur le CPF.

Le crédit d’heures dont dispose chaque salarié définit le montant de la prise en charge. Mais les accords signés de sa branche professionnelle sont également pris en compte. L’entreprise, les fonds de formation (OPCA) ainsi que les organismes publics pour les demandeurs d’emploi peuvent abonder le montant de la prise en charge.

Le montant minimum de prise en charge avec le CPF s’élève à 13 euros par heure (contre 9 euros l’heure pour le DIF) et peut atteindre 60 euros voire plus selon l’OPCA. Bien évidemment, les frais pédagogiques diffèreront toujours des frais annexes qui concernent essentiellement le transport, l’hébergement et le repas. En général, c’est le participant lui-même qui se charge de payer les frais dits annexes, mais ils peuvent également faire l’objet de remboursement à hauteur des frais réels sur présentation des justificatifs à l’issue de la formation.

Découvrez aussi comment améliorer votre anglais grâce au CPF !

Quels organismes sont concernés par le CPF ?

Pour permettre une prise en charge par le CPF, l’organisme de formation doit être référencé par l’OPCA.

Ce dernier se base essentiellement sur DataDock, une base de données unique mise en place en janvier 2017 et mutualisée entre les OPCA et les OPACIFS pour référencer les organismes de formation. Ces organismes doivent répondre à exactement 21 critères de qualité pour être validés.

Depuis juillet 2017, seules les formations proposées par des organismes référencés sur DataDock peuvent bénéficier d’une prise en charge par le CPF.

> Découvrez aussi nos conseils pour apprendre l'anglais en immersion et sur le gap year 

> Anglais en immersion pour cadres 

> Utiliser son CPA avant la nouvelle réforme 2019 !
Contactez-nous !
on vous rappelle très rapidement
VALIDER

Testez votre niveau

  • Test Anglais
  • Test Français
  • Test Espagnol
  • Test Italien
  • Test Allemand
Cambridge Training Institute | 2 Rue Croix Castel, 78600 Maisons-Laffitte | Formation en Anglais Professionnel Cergy Pontoise, Maisons Lafitte, Poissy, St Germainen-Laye
Plus de renseignements ?
enquiries@cambridge-training.com
(33) 01 39 12 47 84
(33) 06 17 67 55 07
Restons connectés